Clifton Chenier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clifton Chenier

Message par ready freddie le Jeu 11 Sep - 9:43

par nano Clifton Chenier







The King of Zydeco

La Louisiane région de tradition francophone ou le coton et le riz régissaient le quotidien de tout le monde. A l’exception des grands propriétaires terriens, blancs et noirs connaissaient la même pauvreté chronique, aggravée par le fait que leur langue natale n’était pas l’anglais, mais un français vieillissant mâtiné de créole. Voilà pourquoi, depuis deux siècles, blancs et noirs cohabitent sans problèmes. Le week-end on se retrouve pour des " Fais-dodo " ou l’on boit, rit, mange et danse les valses et les danses à deux temps, interprété par le petit accordéon diatonique et le violon qui animent ces fêtes.





C’est dans cette région, du côté de la petite ville d’Opélousas prés de Lafayette, que Clifton Chenier a vu le jour le 25 juin 1925. Clifton apprend très jeune à jouer de l’accordéon, grâce à son père Joseph Chenier lui-même accordéoniste et qui animent tous les samedis ces fêtes. C’est là, qu’il fait ses premières armes à l’aide d’un instrument très rudimentaire, tandis que son frère Cleveland bat la mesure sur une planche à laver.

1945, Clifton Chenier vient d’avoir 20 ans, et décide de quitter la ferme familiale, et trouve un travail comme coupeur de canne à sucre près de New Iberia au sud de Lafayette. Mais au bout de quelques mois, il laisse tout, et part rejoindre son frère installé à Lake Charles. Clifton mets à profit cette période à Lake Charles, pour parfaire son éducation musicale auprès de musiciens locaux confirmés comme : Sidney Babineaux, Zozo Reynolds ou Izeb Laza.





En 1947, clifton épouse Margaret, et part s’installé au Texan à Port-Arthur. Là, il trouve un nouvel emploi dans une raffinerie, et les week end, il joue dans les clubs de la ville, et plus particulièrement au "blues moon " ou on le trouve à la tête de son "hot Sizzling Band ". Mais, il se produit également dans les bars de Beaumont, de Houston, de Lake Charles ou D’opelousas.

En 1954, c’est durant l’une de ces prestations, que Clifton Chenier attire l’attention d’un producteur noir de Los-Angelés ; JR Fullbright qui est à la recherche de nouveaux talents pour son label " Elko ". Les productions d’Elko sont très rudimentaires, mais le premier disque qu’enregistre Chenier pour JR Fullbright est publié sous le nom de : " Cliston Chanier ", et bien sur, la distribution laissant à désirée, ce premier disque de Clifton passe complètement inaperçu. Pourtant, Fullbright a perçu le talent de ce jeune accordéoniste, et il négocie un accord avec " Impérial", puis signe un contrat avec " Spéciality ". La marque ne le regrette pas, car dés 1955, Clifton Chenier leur donne un premier succès avec " Ay-téte-fee " un hymne zydeco traditionnel qu’il a remis au goût du jour, en lui apportant une couleur très rhythm and blues. Artiste désormais reconnu, Clifton décide de ce consacré entièrement à sa musique. Il entreprend des tournées dans le pays avec son groupe les " Zodico Ramblers ".





La popularité de Chenier devient grandissante, et en 1956, profitant de sa fin de contrat chez Spéciality, les frères Chess l’engagent dans leur écurie. Mais en dépit de plusieurs 45t, la marque ne fait rien pour assurer correctement la promotion des disques de Clifton, qui voit ainsi s’évanouir peu à peu sa popularité. En 1958, Clifton Chenier quitte le label Chess, et part s’installe à Houston où il trouve refuge dans les bars du ghetto que fréquente la communauté louisianaise. Malgré l’intérêt que lui portera Jay Miller, ardent défenseur du Swamp blues, pour relancer sa carrière, Clifton Chenier devra attendre 1964, et sa rencontre avec Chris Strachwitz propriétaire du label Arhoolie, pour renouer à nouveau avec le succès. Avec Arhoolie, Chenier va trouver de nouveaux débouchés auprès du jeune public blanc, et, en 1966, il reforme un nouvel orchestre qu’il baptise le " Red Hot Louisiana Band " et entame la tournée des campus universitaires. Mais c’est lors de son passage au festival de Berkeley, que Clifton Chenier devient le représentant principal du Zydeco de toutes les grandes scènes. Après le festival D’Ann Arbor, c’est l’Europe qui l’accueille en 1969, lors de l’American Folk Blues ".


En 1973, le cinéma lui titre le portrait, et c’est durant cette même année que le cinéaste Alain Corneau lui confie la musique de son film " France Société Anonyme ". Clifton Chenier tourne inlassablement, son zydeco l’emmène à travers de nombreux pays, de Europe au Japon, clifton fait résonné cette musique si particulière ou le français et l’anglais se mêlent dans la pure tradition acadienne. Durant l’année 1979,on diagnostique chez lui un diabète grave, et on l’on doit l’amputer d’un pied. Le Roi du Zydeco doit alors ralentir le rythme de ses tournées. Par la suite, on le verra arriver sur scène dans un fauteuil roulant, mais cela ne l’empêchera de montrer sa virtuosité à l’accordéon dés que son orchestre ouvre le feu. La consécration à ses yeux survient en 1983, lorqu’il reçoit un Grammy Awards.





Apres une ultime série de concerts à Boston et New-York en novembre 1987, Clifton Chenier est hospitalisé à Lafayette ou il y décédera le 12 décembre, laissant derrière lui la couronne du Roi du Zydeco qu’il arborait fièrement sur scène. Avec l’air blasé qui le quittait rarement, Clifton Chenier avait l’habitude de dire dans un français à l’accent traînant :
" Ma musique, c’est pas compliqué. C’est rien que des danses françaises avec un peu de swing pour faire bouger les gens. "

Son fils C. J. Chenier a pris la relève et continue sa musique en produisant des concerts et des disques.





Discographie

* Clifton Sings the Blues (2004)
* Louisina Blues & Zydeco/Bon Ton Roulet (2001)
* Live at Grant Street (2000)
* Comin' Home (2000)
* Live at 1966 Berkeley Blues Festival (2000)
* Cajun Swamp Music (1999)
* Bayou Bayou (1999)
* In New Orleans (1998)
* Zydeco Sont Pas Sale (1997)
* I'm Coming Home (1996)
* On Tour (1996)
* We're Gonna Party (1994)
* Live at St. Mark's (1988)
* 60 Minutes with the King of Zydeco (1988)
* Bogalusa Boogie (1987) * Sings the Blues (1987)
* The King of Zydeco (1985)
* Live! at the Long Beach & San Francisco Blues Festivals (1985)
* Country Boy Now (1984)
* The King of Zydeco Live at Montreux (1984)
* I'm Here! (1982)
* Live at San Fransisco Blues Festival (1982)
* Blues & Zydeco (1981)
* Boogie 'n' Zydeco (1980)
* Bayou Soul (1979)
* Frenchin' the Boogie (1979)
* Clifton Chenier & His Red Hot Louisiana Band in New Orleans (1979)
* Clifton Chenier and His Red Hot Louisiana Band (1978)
* Cajun Swamp Music Live (1978)
* Bagalusa Boogie (1975)
* Out West (1974)
* Clifton Chenier Live (At a French-Creole Dance) (1973)
* Bayou Blues (1970)
* King of the Bayous (1970)
* Clifton's Cajun Blues (1970)
* Louisiana Blues (1969)
* Black Snake Blues (1966)
* Louisiana Blues & Zydeco (1965)



[]L'album que j'écoute en ce moment :[/b]




Quelques liens :


http://www.coldbacon.com/music/clifton.html

http://www.redhotmojo.com/

http://www.letszydeco.com/

http://www.cajunzydeco.net/



Quelques vidéos :

Clifton Chenier : I'm a Hog for You
http://fr.youtube.com/watch?v=TVCn2WQ-cNk

Clifton Chenier - Don't Lie to Me
http://fr.youtube.com/watch?v=rRD8NUyGVeU


et le fiston :

C.J. Chenier & the Red Hot Louisiana Band
http://fr.youtube.com/watch?v=w46gp8gUk2k

C.J. CHENIER Live Zydeco from New York City
http://fr.youtube.com/watch?v=DGqnU69p0BM



Voilà, découvrez cette musique de Louisiane et toute la culture qui va avec, vous ne serez pas décu !..

@ bientôt




Une amitié qui ne peut pas résister aux actes condamnables de l'ami n'est pas une amitié. Alain.

ready freddie
Admin

Messages : 2981
Date d'inscription : 09/09/2008

http://classicrock.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clifton Chenier

Message par ready freddie le Jeu 11 Sep - 9:44

La culture Cajun et la musique Zydeco sont des sujets qui m'intéressent énormément, c'est magique.

A ce propos, la chanson de Rory "The King of Zydeco" parle de Clifton Chenier... et elle est magnifique.

Sur le dernier album de Rory :
Rory Gallagher : Fresh Evidence



* Kid Gloves
* The King of Zydeco
* Middle Name
* Alexis
* Empire State Express
* Ghost Blues
* Heaven's Gate
* The Loop
* Walkin' Wounded
* Slumming Angel
* Bonus Track
* Never Asked You For Nothing
* Bowed not Broken




King Of Zydeco (to: Clifton Chenier)- Rory Gallagher


Well, it's a straight line as the crow flies,
To a heaven here on earth.
And if you make time, it's a cool drive,
Head down to the coast.
If your taste runs to the gumbo,
Don't know where to go?
Let me introduce you to the King of Zydeco.

If your head leaks like a strainer,
The sea comes to your door.
A strange sound from the juke-joint,
A mile just down the road.
Believe it when you hear it,
The sound of the rubbing board.
Let me introduce you to the King of Zydeco.
Yeahh..

Move it over,
Open up that lane.
Roll it over,
Buddy, I'm insane.

You won't feel like a stranger,
You've found a second home.
You can get out of your tree there,
When that music hits your soul.

Bye-bye Big Brother,
'Cause I'm going away,
I wanna listen to the man,
They call Clifton Chenier.

Feel like a statistic,
Feeling shrink-wrapped too.
It's fun-time baby,
You've been too long in school.
Head down to the place,
Near to Thibodaux,
Let me introduce you to the King of Zydeco.

Move that semi,
Buddy, I'm insane.
It's now or never,
I can't touch the brakes.

Well, it's a stone's throw from the Bayou,
And I can see the sign.
Shining like a beacon,
Right on through the night.
No more airs and graces,
Gotta catch the show.
Let me introduce you to the King of Zydeco.

Tiens, c'est tout ce que j'ai trouvé sur YouPrut
http://fr.youtube.com/watch?v=HtnKDMXAQvc


Salut





Une amitié qui ne peut pas résister aux actes condamnables de l'ami n'est pas une amitié. Alain.

ready freddie
Admin

Messages : 2981
Date d'inscription : 09/09/2008

http://classicrock.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum