Bruce Springsteen & The E Street Band

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par nanoyama le Ven 12 Sep - 12:12

Bruce Springsteen
& The E Street Band






La « Bossmania » n’est pas une nouvelle forme de bossa-nova, mais un immense engouement pour un chanteur surnommé « Le Boss ».
Qui est-il ?
Tout d'abord il est un personnage que j'adore : c'est un peu pour ça que le gars fait ce post !..

Ensuite, artiste multi-facettes, Bruce Springsteen alterne entre album commercial et intimiste ; se retrouve dans le couloir de la célébrité, mais reste marqué par ses relations difficiles avec son père.

Il se pourrait que ça paraisse un peu long, mais bon... je suis assez locace lorsqu'on évoque l'homme à la Télécaster !






Bio et Discographie :

Bruce Frederick Joseph Springsteen naît dans le New Jersey, le 23 septembre 1949, dans un milieu ouvrier. Son enfance le sensibilise au sort des laissés-pour-compte. Entre sa mère et son père, chauffeur de bus, il enterre profondément ses racines dans la terre qui l’a vu naître. Sa musique, influencée par Elvis Presley, se charge des sentiments de ses compatriotes et de poésie. Ses paroles privilégient les problèmes de la vie de tous les jours et la force intérieure qui permet à l’homme de les surmonter.




En voyant Elvis Presley à la télévision, Bruce veut devenir musicien. A 13 ans, pour accomplir son projet, il se lance dans les cordes en achetant une guitare d’occasion. Il fait ses débuts dans un groupe comme guitariste, puis comme chanteur, et dans Steel Mill, Bruce Springsteen tombe amoureux du rock. Malgré les doutes de son père, il commence à jouer dans divers groupes, et forme à 23 ans le E Street Band avec le guitariste Steven van Zandt et le saxophoniste Clarence Clemons.





Bruce Springsteen, l’admirateur de l’homme au tambourin, signe un contrat avec le label de Bob Dylan : Columbia. Malgré les bons auspices et les critiques enthousiastes, "Greetings From Asbury Park N.J." ne se vend pas. Un an plus tard, en 1973, "The Wild, The Innocent, and the E Street Shuffle" connaît le même sort. En 1975, tout change : tout commence par une critique musicale élogieuse de Jon Landau. Pour lui, Bruce Springsteen n’est rien de moins que l’avenir du rock, celui qui a réussi à le ramener à sa jeunesse et à lui faire écouter sa musique avec les oreilles et le bonheur de la première fois. Landau, conquis, devient le manageur du chanteur du New Jersey.





Né pour le rock, il court vers la gloire, "Born to run", troisième album, est un triomphe. Mais, à cause d’une bataille judiciaire avec son ancien manager, Mike Appel, il est de courte durée. Heureusement, il retourne en studio, mais son rock énergique devient plus sombre. Après « Darkness on the Edge of Town », Bruce Springsteen sort « The River », en 1980. Celui qui a la réputation de composer des tubes ("Because the Night" pour Patti Smith par exemple) finit par se servir de son talent pour lui-même. « Hungry Heart » écrit pour Les Ramones paraît finalement sur son double album.





En 1982, il sort "Nebraska" ou une descrption brutale de la vie sous le drapeau américain. Il devait l’enregistrer avec E Street Band, mais privilégie le solo et l’acoustique. En 1984, Bruce Springsteen renoue avec les ventes et le succès, mais n’oublie pas l’intime. Dans "Born in the U.S.A.", vendu à plusieurs millions d’exemplaires, le chanteur engagé rend hommage à ses compagnons partis pour le Vietnam, et pas toujours revenus au pays, et traduit l’amertume des combattants rejetés à leur retour. Le refrain de la chanson qui donne son titre à l’album, aux airs patriotiques depuis une récupération politique trompeuse, n’exprime pas la fierté nationale, mais l’indignation d’un vétéran. « Dancing in the dark » est un autre succès de l’opus. Dans le clip, on peut apercevoir Miss Cox, la future Monica de « Friends », très jeune, danser sur scène avec l’idole.
En 1985, Bruce Springsteen chante l’amour et son tunnel. Dans « Tunnel of Love », le divorcé parle de l’amour trouvé, perdu, gâché. Dans sa vie sentimentale, il retrouve la lumière avec sa choriste, Patti Scialfa. En 1991, après avoir épousé l’actrice Julianne Phillips, il se marie avec son nouvel amour. Entre temps, Bruce Springsteen part en tournée avec son album, part défendre les droits de l’Homme avec Amnesty International et se sépare de E Street Band.





En solo, et en 1992, il sort deux albums : « Human Touch » et « Lucky Town ». Si le succès est relatif et les critiques mitigées, le vainqueur de plusieurs Grammy Awards se rattrape l’année suivante avec un Oscar pour « Streets of Philadelphia », chanson de la B.O. de « Philadelphia », avec Tom Hanks et Denzel Washington. Une fois de plus, Bruce Springsteen s’est tourné vers son prochain. La star hétérosexuelle est applaudie pour son soutien aux victimes du Sida et à la communauté homosexuelle.

La deuxième moitié des années 90 voit la sortie de "The Ghosts of Tom Joad", le retour provisoire du E Street Band, les "Greatest Hits" et Cie, ainsi que la sortie d’inédits dans "Tracks".





Bruce Springsteen reforme son groupe pour une série de concerts au Madison Square Garden de New York, ville au coeur de "The Rising", en 2002, à travers notamment l'évocation des attentats du 11 septembre.
Sur scène, celui qui n’a pas peur de perdre son escorte policière chante une chanson polémique dénonçant le meurtre d’un jeune noir, au corps criblé de 41 balles, par la police.

Il s'engage ensuite avec le groupe REM dans une tournée intitulée Vote for Change en 2004, à quelques semaines des élections présidentielles américaines, pour dénoncer la politique du président Bush. Puis il revient à un registre plus intimiste avec "Devils and Dust" en 2005.

En 2006, le Boss décide de rendre hommage au folk américain, incarné par Pete Seeger, dont il s'est souvent inspiré (mais aussi Woody Guthrie ou Hank Williams). Il sort l'album "We Shall Overcome", puis, part en tournée avec le Seeger Session Band et interprète des classiques du répertoire folk américain. Pendant cette tournée, il est accompagné d'une troupe de 17 musiciens (cuivres, banjo, violon...). L'album souligne tous les talents d'arrangeur musical de Springsteen et son profond attachement à la culture folk américaine, ses racines. Bruce s'élève contre la politique extérieure américaine et participe aux côtés d'artistes comme Neil Young, Esther Galil.... au mouvement anti-guerre lors de l'invasion américaine en Irak.






Le 2 octobre 2007, jour de sortie de l'album Magic, Springsteen entame une nouvelle tournée mondiale avec le E-Street band. Le groupe s'est produit à Bercy le 17 décembre 2007 pour un concert avec "une pêche ahurissante". La prochaine date française sera le 27 juin 2008 au Parc des Princes .


Dernière info: Bruce Springsteen a annoncé son soutien au candidat démocrate Barak Obama. Il avait déjà pris position contre les Républicains il y a 4 ans avec sa tournée "Vote for change".



Membres actuels du E Street Band, le plus grand groupe du monde !

Mes albums préférés de bruce Springsteen sont ceux enregistrés avec le E Street.





* Roy Bittan - piano (remplace David Sancious en 1975)
* Clarence Clemons - saxophone
* Danny Federici - orgue, glockenspiel, synthé, accordéon (décédé le 17 avril 2008).
* Nils Lofgren - guitare (remplace Steven van Zandt en 1984; reste dans le groupe après le retour de Van Zandt)
* Patti Scialfa - guitare (femme de Springsteen - arrivée en 1984)
* Gary W. Tallent - basse
* Soozie Tyrell - violon (enregistre avec Springsteen en 1995, rejoint le groupe officiellement en 2002 pour l'album The Rising et la tournée)
* Steven van Zandt - guitare, mandoline (remplace Sukia Levy [violon] en 1977; parti en 1984 pour une carrière solo sous le nom de Little Steven; revenu en 1995)
* Max Weinberg - batterie (remplace Clarence « Boom » Carter en 1975, qui avait remplacé Vinnie « Mad Dog » Lopez en 1974 ou 1975)



Hommage à Danny Frederici :



Comme tout bon auvergnat de souche, j'adore l'accordéon, et j'aimais beaucoup le jeu de Danny...

Voici la dernière apparition de Danny Frederici avec Bruce Springsteen and The E Street Band, en mars 2008.




Sites divers et variés :

Le forum français Spirit in the Night ayant malheureusement été suspendu par son administrateur... voici quelques liens, dont le premier est un forum qui a ouvert il y a un an, dont certains fondateurs sont des anciens du Spirit :

Forum Hope And Dreams


Bruce Springsteen.net

Un MySpace

Ramroad Tonight Forum





Pour les amateurs, voici un site dont le nom évite la présentation :

The Bruce Springsteen mp3 Bootleg



Quelques vidéos :


Born to Run (1975)


Jungleland (Capitol Theatre Passaic New Jersey 1978)


Prove it all night (Phoenix 1978)


The River (Live 1979, je sais pas où)


Downbound Train (Paris 1985)


Twist and Shout (Human Rights Now - Buenos Aires 1988)


Thunder Road (Live in New York 2001)


American Skin - 41 Shots (Live in New York 2001)






Voilà, j'arrête-là, car, un peu comme pour Rory, je pourrais en parler jusqu'au tricentenaire de la révolution !..

Salut à tous




nanoyama

Messages : 118
Date d'inscription : 12/09/2008
Localisation : Arvernhà

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par Jungleland le Ven 12 Sep - 12:34

ah que voilà une excellente idée de nous rapatrier ce sujet en ces contrées cheers

Jungleland

Messages : 642
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par nanoyama le Ven 12 Sep - 12:36

toi aussi tu trouves que ça manquait ? lol!

nanoyama

Messages : 118
Date d'inscription : 12/09/2008
Localisation : Arvernhà

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par ready freddie le Ven 12 Sep - 18:45

j'ai qu'un mot à dire : wouaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhh Laughing




Une amitié qui ne peut pas résister aux actes condamnables de l'ami n'est pas une amitié. Alain.

ready freddie
Admin

Messages : 2981
Date d'inscription : 09/09/2008

http://classicrock.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par nanoyama le Sam 13 Sep - 12:56

Merci RF, t'es un amour...

:heart:

nanoyama

Messages : 118
Date d'inscription : 12/09/2008
Localisation : Arvernhà

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par Kebra le Dim 2 Nov - 12:19

Mais bon sang de bois qui peut me dire pourquoi malgré tout ce que j'ai pu lire sur lui, je suis toujours resté persuadé qu'il était australien.

Kebra

Messages : 1384
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par Jungleland le Dim 2 Nov - 12:39

australien ? :hi:

je ne vois vraiment pas ce qui a pu te faire penser ça. Il a jamais vécu là bas

Jungleland

Messages : 642
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par ready freddie le Dim 2 Nov - 13:27

Tu sais, quand on a une idée fixe :roll:




Une amitié qui ne peut pas résister aux actes condamnables de l'ami n'est pas une amitié. Alain.

ready freddie
Admin

Messages : 2981
Date d'inscription : 09/09/2008

http://classicrock.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par nanoyama le Dim 2 Nov - 13:52

Non, l'australien c'est Skippy !..


nanoyama

Messages : 118
Date d'inscription : 12/09/2008
Localisation : Arvernhà

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par Kebra le Dim 2 Nov - 13:57

Jungleland a écrit:australien ? :hi:

je ne vois vraiment pas ce qui a pu te faire penser ça. Il a jamais vécu là bas

Je me demande Springsteen/Springbok

Kebra

Messages : 1384
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par mosquito69 le Mer 11 Mar - 23:26

RE...

trop fort le bruce...



Le jour anniversaire de mes 50 balais... Cool
c'est gentil de sa part.. :D

mosquito69

Messages : 1535
Date d'inscription : 10/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par nanoyama le Jeu 12 Mar - 11:46

Le Françouè a écrit:RE...

(...)

Le jour anniversaire de mes 50 balais... Cool
c'est gentil de sa part.. :D

Depuis l'temps qu'on dit que c'est un gars bien... mais si je trouve ses deux derniers albums pas vraiment terribles !..

nanoyama

Messages : 118
Date d'inscription : 12/09/2008
Localisation : Arvernhà

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par mosquito69 le Jeu 12 Mar - 12:19

Oui, moi aussi, je me suis arrété à " The Rising" qui contient quelques perles, mais depuis... Mad

mosquito69

Messages : 1535
Date d'inscription : 10/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par Necromonger le Dim 29 Mar - 1:57

Un sacré mec, pour sûr. Des baloches ENORMES. Maintenant, sa musique, ouarf !... Sleep C'est probablement l'un des artistes les plus surestimés de la planète, non ?..

Necromonger

Messages : 85
Date d'inscription : 10/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par mosquito69 le Dim 29 Mar - 19:26

ha mais Bruce n'as jamais prétendu faire une musique intello, très sophistiquée, au contraire,
il à toujours dit que son bonheur était d'imaginer une femme écoutant sa musique pendant qu'elle fait le ménage chez elle..

Moi quand je l'écoute, je me laisse aller et je me sent bien, sans trop chercher à savoir le pourquoi du comment..ni le comment du pourquoi... geek

Mais c'est en live que sa musique prends toute sa force...
En ce moment je mate le DVD Live In NY City et je sent que j'ai affaire à une bande de potes qui sont heureux d'être là , ils ont du plaisir à jouer ensemble sur scène, les morceaux s'enchaînent à merveille et ça suffit à mon bonheur...

Pour moi, sa musique c'est de l'anti-prise de tête, simple et efficace...
mais p'tet est-il surestimé par certains, c'est possible...
Surtout en France d'ailleurs, car chez lui je crois qu'il est considéré comme un chanteur " populaire", dans le bon sens du terme..

mosquito69

Messages : 1535
Date d'inscription : 10/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par nanoyama le Mar 31 Mar - 23:24

Le Françouè a écrit:ha mais Bruce n'as jamais prétendu faire une musique intello, très sophistiquée, au contraire,
il à toujours dit que son bonheur était d'imaginer une femme écoutant sa musique pendant qu'elle fait le ménage chez elle..

Moi quand je l'écoute, je me laisse aller et je me sent bien, sans trop chercher à savoir le pourquoi du comment..ni le comment du pourquoi... geek

Mais c'est en live que sa musique prends toute sa force...
En ce moment je mate le DVD Live In NY City et je sent que j'ai affaire à une bande de potes qui sont heureux d'être là , ils ont du plaisir à jouer ensemble sur scène, les morceaux s'enchaînent à merveille et ça suffit à mon bonheur...

Pour moi, sa musique c'est de l'anti-prise de tête, simple et efficace...
mais p'tet est-il surestimé par certains, c'est possible...
Surtout en France d'ailleurs, car chez lui je crois qu'il est considéré comme un chanteur " populaire", dans le bon sens du terme..

Pareil !... flower

nanoyama

Messages : 118
Date d'inscription : 12/09/2008
Localisation : Arvernhà

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bruce Springsteen & The E Street Band

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum