Yank Rachell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yank Rachell

Message par nanoyama le Sam 13 Sep - 13:28

Yank Rachell







James Rachell, dit "Yank" Rachell,
était un chanteur, mandoliniste, guitariste
et harmoniciste de blues américain.
J'aime beaucoup ce qu'il a fait car
il a été un des rares musiciens de blues
à jouer de la mandoline comme un instrument principal.
Il est décédé le 9 avril 1997, à l'âge de 87 ans.








Biographie :

Il est né le 16 Mars 1910, dans le ferme familiale à Brownsville Tennessee. Il a été baptisé James Rachell, mais sa grand-mère le surnommait "Yank" lorsqu'il était enfant, et le nom est resté.
La légende dit que quand il avait huit ans, sa famille lui avait confié un porcelet à élever, et qu'un jour, en se promenant sur la route avec le dit cochonnet, il vit un voisin jouer de la mandoline sous son porche. Il en a aimé le son et s'est mis en tête d'arriver à obtenir la mandoline. Rachell a demandé combien il voulait de l'instrument, et l'homme a déclaré cinq dollars. Il n'avait pas l'argent mais il a proposé d'échanger le porcelet contre la mandoline.
Lorsque Rachell est rentré chez lui, sa mère s'est mise en colère, et elle lui aurait dit : "l'automne prochain lorsque nous mangerons tous de la viande de porc, toi tu pourras manger ta mandoline" !..
Ce qu'il ne fit pas pour le bonheur musical de tous.





Rachell a appris à jouer de la mandoline seul et commence sa vie de musicien. Adolescent, il a travaillé à la construction de voies de chemin de fer pour la R & L Railroad.
Assez rapidement, Rachell rencontre Hambone Willie Newbern (enregistrement de la première version du blues classique "Rollin 'and Tumblin" en 1929), qui est devenu son mentor. Les deux jouent dans et autour de Brownsville lors de "parties" à la maison et les petites baraques à "fish fries". C'est à un de ces set que Rachell rencontre pour la première fois et joue avec Sleepy John Estes (avec lequel Rachell a joué et est resté amis jusqu'à ce que Estes meurt en 1977).
Ils ont fait équipe avec l'harmoniciste Hammie Nixon et le trio a joué au travers du Tennessee et d'autres parties du Sud.
Au milieu des années 20, le trio s'exporte à Memphis. Plus tard dans la décennie, Rachell, Estes, et le pianiste Jab Jones forment le trio J's Jug Band et deviennent une attraction populaire dans les clubs de Beale Street à Memphis.
En 1929, le trio enregistre chez Victor : leurs premier senregistrements, "Broken-Hearted", "Ragged and Dirty Too", se vendent si bien que Victor leur fait enregistrer cinq autres chansons, y compris le blues classique "Divin 'Duck Blues".
Le groupe a intégré l'harmoniciste Noah Lewis lors de ses enregistrements chez Victor.





Lors de la grande dépression, Rachell et Estes décident de déménager à Chicago où ils vont enregistrer pour Decca et Bluebird. Rachell décide ensuite de retourner à Brownsville car la musique ne suffit pas à nourir la famille. Là, il reprend la ferme, l'élevage mais occupe aussi un emploi pour le groupe L & N Railroad. Rachell continue à jouer comme à ses début dans les "baraques à poisson" à Jackson, où il rencontre John Lee "Sonny Boy Williamson. Les deux deviennent amis et jouent ensemble à Jackson et Brownsville. Rachell et Williamson restent partenaires musicaux jusqu'à la mort de Williamson en 1948. Williamson et Rachell vont à Chicago en 1938 pour enregistrer chez RCA Bluebird, apparaissant chacun sur les diques de l'autre. La stabilité du jeu de mandoline ou de guitare de Rachell donne une base solide pour le jeu de Williamson (pour se lancer notamment dans ses soli caractéristiques "harpesques").





Rachell, à l'instar de nombreux bluesmen, part vers le nord, à Saint-Louis puis à Indianapolis en 1958.
Dans les années soixante,il retrouve Sleepy John Estes vivant à Brownsville. Les deux, font équipe à nouveau avec Hammie Nixon, jouant dans les cafés, des concerts et des festivals aux États-Unis et en Europe. Ils enregistrent des albums pour Blue Goose et Delmark.
Après la mort d'Estes en 1977, Rachell stoppe concerts et enregistrements.





Rachell, en soixante-six années de carrière et d'enregistrements, doit détenir une sorte de record. B.B. King a dit une fois en parlant de Yank Rachell :
"ce sont des gens comme vous qui ont fait des gens comme moi". King allait voir Rachell régulièrement au début de sa carrière et on peut entendre l'influence de l'approche musicale de Rachell dans la musique du King, ainsi que d'autres "Memphis bluesmen" d'après les années 1920. Certes "Divin 'Duck Blues" est devenu un standard blues (joué par Muddy Waters et Lightnin Hopkins, Jelly Roll Morton a même enregistré la chanson pour la Bibliothèque du Congrès).





Les jeux de guitare et de mandoline de Yank sur les enregistrements de John Lee "Sonny Boy" Williamson ont certainement été d'une grande influence sur un grand nombre de musiciens. Les titre de Rachell ont été "remanié" par de nombreux artistes, dont Taj Mahal ("She Caught the Katy"), Jimmy Rogers (Ludella Blues) et Blind Boy Fuller (qui à transformé le morceau de Rachell "Gravel Road Woman" en "I Don't Want No Skinny Woman").





Malgré sa réputation de clown, et peu importe le temps ou le lieu, en live ou en studio, avec plus de 75 années de réalisation musicale, la musique de Rachell semble intemporelle.








Un album :



Yank Rachell's Tennesse Jug-Busters - Mandolin Blues (1963)
Delmark 606

01 - Texas Tony
02 - Girl Of My Dreams
03 - Do The Boogie Mama (take 3)
04 - Starvation In My Kitchen
05 - I'm Gonna Get Up In The Morning
06 - Lonesome Blues
07 - Shout Baby Shout
08 - Rocky Mountain Blues
09 - Do The Boogie Mama (take 2)
10 - Stop Knocking On My Door
11 - Doorbell Blues
12 - Move Your Hand
13 - Get Your Morning Exercise
14 - When My Baby Comes Back Home
15 - Up And Down The Line
16 - Bye Bye Baby


[/url]


Une vidéo :

Yank Rachell & Sleepy John Estes - Mailman Blues (1966)
http://fr.youtube.com/watch?v=d-DGNLmFsJg






Voilà, écoutez cet homme, il en vaut vraiment le coup.

nanoyama

Messages : 118
Date d'inscription : 12/09/2008
Localisation : Arvernhà

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yank Rachell

Message par Kebra le Jeu 11 Juin - 8:19



Cet hommage à Yank Rachell et sorti en 2008 et pourrait t'intéresser Nano.

Personnel:
1. Texas Tony
Tim O’Brien – Mandolin, Vocals; David Grier – Guitar
Jake Hopping – Frailed Banjo
2. Shotgun Blues
Rich DelGrosso – Mandolin, Vocals;
Ernie Scarborough – Bass, Keyboards; David Kida - Drums
3. She Caught The Katy
Karen Irwin – Vocals; Craig Peterson – Sax;
Scott Ballantine – Guitar; Craig Smith – Drums; Jerome Mills – Bass;
Guy Vreeman – Hammond B3
4. Moonshine Whiskey
Jerome Mills – Vocals, Bass; David Clawson – Drums;
Scott Ballantine – Guitar; Wes Beam – Harmonica;
Mike Butler – Yank’s Mandolin
5. Sebastian speaks
John Sebastian spoken audio
6. Tappin That Thing
John Sebastian – Vocals, Guitar; David Grisman – Mandolin
7. My Baby’s Gone
Andra Faye – Vocals, Mandolin, Upright Bass
8. Sitting On Top of The World
Peter Rowan – Vocals, Guitar;
Lowell Levinger – National Steelbody Mandolin
9. Divin’ Duck
Greg Ashby – Vocals; Jason Brolin – Guitar;
Dan Holmes – Piano; Allen Stratyner – Harmonica;
Tim Messersmith – Bass; Tim Duffy – Drums;
Mike Butler – Electric Mandolin (Schwab 5-string)
10. Deep Elem Blues
Mike Seeger – Vocals, 10 String Bandurria
11. My Mind Got Bad
Karen Irwin – Vocals; Scott Ballantine – Guitar
12. Bluesy Little Tune
Stan Smith - Vocals, Guitar; Robbie Gjersoe – Mandolin;
David Hamburger – Slide Guitar; Ryan Gould – Upright Bass;
Stephen Doester - Guitar
13. Depression Blues
Steve Brown – Vocals, Guitar; Allen Statyner – Harmonica;
Tim Duffy – Drums; Tim Messersmith – Bass;
Dan Holmes – Piano; Mike Butler – Yank’s Mandolin tuned EBF#C#
14. Gonna Get Up In The Morning
Curtis Buckhannon – Mandolin; Dennis R. Buckhannon – Guitar;
Dave Landreth – Banjo Uklele; Judith Waters – Washboard;
Leslie J. Lewis – National Guitar; Rush McCallister – clogging
15. Let Me Tangle In Your Potato Vines
Orville Johnson – Vocals and all instruments
16. Brownsville Blues
Jim Richter – Kimble Mandolin; Gordon Bonham – Vocals, Guitar
17. Seems Like A Dream
Amistar Crossroads Resonator Guitar, Backing Vocals - Janne Zander
Gibson 1919 A-3 Mandolin, Vocals- Bert Deivert;
Dan Magnusson - Drums; Harmonica - Mats Qwarfordt
18. Wadie Green
Curtis Tipton – Vocals; Darryl Jones – Guitar;
Dan Holmes – Piano; Tim Messersmith – Bass;
Tim Duffy – Drums; Allen Statyner - Harmonica;
Mike Butler – Yank’s Mandolin
19. Lake Michigan Blues
Sheena Rachell – Vocals; Craig Smith – Drums;
Al Stone – Bass; Guy Vreeman – Hammond B3;
Jim Lynch – Slide Guitar; Mike Butler – Slide Mandolin (Schwab 5-string)
20. Cigarette Blues
J. L. Mahjun – Vocals and all instruments
21. Oh Freedom
Maynell – Lead Vocal; Willa B. – Alto; Shenna Rachell – soprano

Kebra

Messages : 1384
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yank Rachell

Message par nanoyama le Jeu 2 Juil - 12:17

Merci pour l'info Kebra :D

nanoyama

Messages : 118
Date d'inscription : 12/09/2008
Localisation : Arvernhà

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yank Rachell

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum