The stray cats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The stray cats

Message par Kebra le Mer 17 Sep - 19:46

Par Rocky

Il était une fois...


Avant le commencement:
Trois drôles de types jouaient du rock'n'roll au TK's. Brian Setzer,guitariste des Bloodless Pharaohs,Gary Setzer à la batterie et Bob Beecher à la basse.





Fin 1979,Brian préférant les Tomcats aux Pharaohs,laissa Gary et Bob rejoindre Ken Kinnaly (clavier) pour continuer à écumer Long Island avec ses deux potes Slim Jim Phantom et Lee Rocker. Eté 1980 les Tomcats deviennent les Stray Cats et partent
chercher fortune enAngleterre.



Le Commencement:
Très vite remarqués sur la scène londonienne, leur galère de chats errants tourne en conte de fées: Ils signent chez Arista, Dave Edmunds produit leur premier album "Stray Cats" puis leurs 45 t Runaway boys, Rock this town et Stray cat srut sont instantanément des hits en Europe
et au Japon. Les cats produiront eux même leur deuxième album "Gonna Ball" qui ne remportera pas le succès du précedent ,mais leurs concerts prouveront qu'ils sont avant tout un groupe de scène.





La gloire:
Il ne manquait plus que les USA à conquerir. Ce fût chose faite dès 1982 avec "Built for speed", une compilation de leurs hits européens. Après une longue tournée les Cats reviennent à l'automne 1983 nous offrir un
troisième véritable album "Rant n' rave with the Stray Cats", qui
accusant une évolution du groupe etait de nouveau produit par Dave Edmunds Puis en 1984, après une collaboration avec Johnny Hallyday

les Cats trouvent un quatrième compère en Tommy Byrnes mais les Cats à quatre seront ephémères: après quelques
concerts (Chicago 84) ou le festival breton Elixir84 ,ils se sépareront brusquement à l'initiative de Brian.






Les Carrières Solo
1985, Lee et Jim se joignent à Earl Slick, ex-guitariste de Bowie, pour former Phantom, Rocker n Slick et sortent l'album du même nom. Brian sort lui aussi un Album "The knife feels like justice" en 1986, avec parmi les musiciens le fameux Tommy Byrnes. Pour solder le contrat avec EMI,
les Stray Cats enregistrent "Rock Therapy" lors d'une brève reformation. Vient ensuite "Cover girl", de PRS, puis en 1988 Brian Setzer sort son second album"Live nude guitars". Finalement début 1989, les Cats se reforment pour un concert "test" au Ritz, New York City.





Blast Off !
Les Stray Cats entament une tournée européenne, dont Paris, le Grand Rex, le 16 mars 1989 et sortent l'album Blast Off. A noter que le "Cat's head logo est désormais coiffé d'une couronne. Le concert du 9 septembre à la "Fête de l'humanité" sera immortalisée sur le CDV "Rock Paris". Après une tournée mondiale sortira l'album "Let's go faster", mais au Japon et en Australie uniquement ! Il faudra attendre 1991 pour en entendre sur la scène de l'Elysée Montmartre les principaux titres . C'est le 29 septembre 1992 que nous verront au Grand Rex le dernier concert des Cats en France, à l'occasion de la tournée promo de "Choo choo hot fish". Seul le CD de reprises "Original Cool" marquera discrètement la
fin (définitive en 1995) des chats les plus "rock" de la galaxie.




Les Carrières Solo:
Parallèlement avec les Stray Cats, Brian Setzer montait dès 1992 son big band "The Brian Setzer Orchestra", concrétisant sa passion pour le swing par trois albums: "Brian Setzer Orchestra","Guitar Slinger" (en deux versions: une pour le Japon et une pour les autres !), et le fameux album "The Dirty Boogie" qui engendra le retour à Paris, alors que le BSO ne passait jusque ici qu'anonymement dans quelques festivals. Passages à la Télé chez Arthur et chez Nagui, album en préparation,
Brian acquiert une nouvelle notoriété.
De son côté Lee Rocker & Big Blue en 1994 réalisent "Big Blue" et "Atomic Boogie Hour", puis Lee revient en solo avec "No Cats"( concerts en 94 et 96 au Chesterfield Cafe et chez Mickey à Disneyland Paris en 98) puis "Lee Rocker Live". En 1999 il rejoint Slim Jim et les Swing Cats pour deux albums. A noter que Jim joue également avec les 13Cats.




STRUT
BE BOP A LULA
GINA

Kebra

Messages : 1384
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: The stray cats

Message par Kebra le Mer 17 Sep - 19:48

ready freddie

ils ont de droles de noms tes groupes je trouve


Laughing Laughing Laughing

Kebra

Messages : 1384
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: The stray cats

Message par Kebra le Mer 17 Sep - 19:50

Ce que j'en connais m'a bien plût, du bon rock bien énergique, un contre bassiste la classe quoi. :;me:rc;i:

Kebra

Messages : 1384
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: The stray cats

Message par Jungleland le Mer 17 Sep - 20:01

j'ai suivi les Stray Cats, moins la carrière de Brian Setzer en dehors. C'est un bon groupe dans la lignée du rockabilly tel que je l'aimais

Jungleland

Messages : 642
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: The stray cats

Message par JFRocks le Mer 17 Sep - 22:39

Ca ne nous rajeuni pas tout ca ............ Encore un groupe que j'avais oublié !

JFRocks

Messages : 206
Date d'inscription : 12/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: The stray cats

Message par FrenchyCat le Lun 21 Jan - 16:55

Kebra a écrit:Par Rocky
De son côté Lee Rocker & Big Blue en 1994 réalisent "Big Blue" et "Atomic Boogie Hour", puis Lee revient en solo avec "No Cats"( concerts en 94 et 96 au Chesterfield Cafe et chez Mickey à Disneyland Paris en 98) puis "Lee Rocker Live". En 1999 il rejoint Slim Jim et les Swing Cats pour deux albums. A noter que Jim joue également avec les 13Cats.

Bonjour, je me permets de relancer le sujet sur un point précis. Tu évoques des concerts de Lee en France et j'aurais aimé savoir si tu pouvais être plus précis sur les dates concernant ces années 1994, 1996 et 1998. Nous sommes quelques-uns à essayer de reconstituer la carrière live des Stray Cats et des membres en solo et il est impossible de retrouver ces fameux concerts (où et quand). Si certains peuvent amener de l'eau à nos moulins, ce serait formidable. Peut-être quelques membres de ce forum ont-ils assisté à ces concerts.
Quoi qu'il en soit, bravo pour l'évocation de la carrière des Stray Cats, c'est bien résumé. J'invite ceux qui connaissent moins à se replonger dans la discographie, avec en particulier le 1er album qui les a lancé et le quasi-dernier, intitulé Choo Choo Hot Fish, qui est en quelque sorte l'album de la maturité. Et si un jour nous avons à nouveau le bonheur de les revoir sur scène (je sais, il y a eu la tournée d'adieu de 2008, mais le nombre de groupes qui font sans cesse leurs adieux...), je vous invite à vous payer le billet car c'est avant tout un groupe de live, avec pour chacun d'entre eux un jeu de scène étonnant, sans oublier un guitariste qu'on peut aisément classer parmi les guitar heroes...

Merci

FrenchyCat

Messages : 1
Date d'inscription : 21/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: The stray cats

Message par mistyblues le Mer 23 Jan - 14:42

FrenchyCat a écrit:
Kebra a écrit:Par Rocky
De son côté Lee Rocker & Big Blue en 1994 réalisent "Big Blue" et "Atomic Boogie Hour", puis Lee revient en solo avec "No Cats"( concerts en 94 et 96 au Chesterfield Cafe et chez Mickey à Disneyland Paris en 98) puis "Lee Rocker Live". En 1999 il rejoint Slim Jim et les Swing Cats pour deux albums. A noter que Jim joue également avec les 13Cats.

Bonjour, je me permets de relancer le sujet sur un point précis. Tu évoques des concerts de Lee en France et j'aurais aimé savoir si tu pouvais être plus précis sur les dates concernant ces années 1994, 1996 et 1998. Nous sommes quelques-uns à essayer de reconstituer la carrière live des Stray Cats et des membres en solo et il est impossible de retrouver ces fameux concerts (où et quand). Si certains peuvent amener de l'eau à nos moulins, ce serait formidable. Peut-être quelques membres de ce forum ont-ils assisté à ces concerts.
Quoi qu'il en soit, bravo pour l'évocation de la carrière des Stray Cats, c'est bien résumé. J'invite ceux qui connaissent moins à se replonger dans la discographie, avec en particulier le 1er album qui les a lancé et le quasi-dernier, intitulé Choo Choo Hot Fish, qui est en quelque sorte l'album de la maturité. Et si un jour nous avons à nouveau le bonheur de les revoir sur scène (je sais, il y a eu la tournée d'adieu de 2008, mais le nombre de groupes qui font sans cesse leurs adieux...), je vous invite à vous payer le billet car c'est avant tout un groupe de live, avec pour chacun d'entre eux un jeu de scène étonnant, sans oublier un guitariste qu'on peut aisément classer parmi les guitar heroes...

Merci
Salut FrenchyCat, Kebra est présentement en voyage astral musical, aussitôt son retour avec ou sans calembours il saura te répondre dans tous ses atours car dans son big sac bourré de la notifiable de gamme et autres musicales de rames il possède plusieurs tours inimaginables Wink Quant à Rocky il se repose dans une année sabbatique (pas en musique ça c'est hors cause).

Au Fait, bive
Nos n'avons pas eu droit à ta présentation dans l'Accueil Présentation de rubrique et à ton avatar so good so far; ce serait sympa de nous griffonner quelques mots face à ce protocole qui n'est pas une colle ni la petite vérole mais intéressant pour nos stylistiques de statistiques cosmiques rols

mubi

Stray Cats - Please, Don't Touch ( from Choo Choo Hot Fish album )



Stray Cats - Mystery Train ( from Choo Choo Hot Fish album )



Crazy about their Sound so damn Billy !!!!!!!!!!! What a groovy Yoddle !!!!!!!!!! Y'a de la Gibson là-dedans! Corrige-moi si j'me leurre!

Rock & Roll oups! le Rockabilly à son meilleur!!!!!! Foi de Mistyblues ça déménage dans les blue suede shoes foi de mistyblues en redondance I do love this cadence so dense and I feel vachly wild with this CD sous ma musicale blouse!!!

fij Les Stray Cats and your Choo Choo Hot Fish album is a big Jewell and I wish you well and more!!!!!!!!!!




Magistral nous allons délibérer là-dessus et propulser ces big hits of this brand new Choo Choo Hot Fish album all over la planète!!!!!!!!!!!!!!!!

************
Sur musicMe

Biographie de Stray Cats

The Stray Cats est un trio de rockabilly formé de Brian Setzer au chant et à la guitare électrique, de Slim Jim Phantom à la batterie et de Lee Rocker à la contrebasse.

Historique
Formé dans la banlieue Est de New York en 1980 sous le nom de "The Tomcats", les Stray Cats décident devant l’indifférence de leurs compatriotes de s’expatrier à Londres.
Après quelques mois de vaches maigres, leurs concerts plein d’énergie où Lee Rocker escalade sa contrebasse et Slim Jim Phantom sa batterie limitée au strict minimum, commencent à attirer l’attention des journalistes et des maisons de disques. Ils enregistrent un premier single avec Dave Edmunds. L’Angleterre est à la recherche d’une nouvelle mode musicale et s’enflamme soudain pour le Rockabilly énergique du groupe. L’Europe suit bientôt et le premier album qui sort en 1981, toujours produit par Dave Edmunds permet aux Stray Cats de passer l’été au sommet des Hit-parade. Une vague Rockabilly submerge alors l’horizon musical et de nombreux groupes apparaissent dans le sillage de leur succès.

Conscient des limites du genre dans lequel ils ne veulent pas rester prisonniers et fidèles à leurs goûts variés, le groupe enregistre la même année un disque plus Rhythm & blues que purement rockabilly. C’est l’album Gonna Ball. Bien que généralement bien accueilli par la critique, le public ne suit pas et il marque un retrait commercial pour le groupe.
Les Cats tentent de percer aux États-Unis où sort en 1982 un album compilé des deux premiers et appelé Built for speed qui est plutôt bien accueilli.

Vu le peu de succès de leur timide aventure en dehors du standard, le groupe enregistre et sort en 1983 un troisième album Rant n’ Rave qui est un retour aux canons Rockabilly.

Malheureusement la mode est passée et le succès ne venant plus le groupe se sépare en 1984.

Lee Rocker et Slim Jim sortent deux albums en 85 et 86 associés à Earl Slick. Puis entre les retrouvailles avec les Stray Cats ils s'essayent chacun de leur côté à une carrière solo. Lee Rocker sous son nom sortira plusieurs albums. Slim Jim quant à lui au sein de différentes formations ne rencontre pas vraiment de succès. Il participe par exemple à l'album solo de Lemmy Kilmister de Motörhead.
Brian Setzer, part pour une carrière solo, en raison surtout d'un besoin de s'entourer de plus de musiciens, pour jouer ses futures compositions.

Un premier album voit le jour en 1986 The Knife feels Like Justice qui malgré sa grande qualité ne rencontre qu'un léger succès Outre-Atlantique. Suit en 1988 "Live Nude Guitars" un album très intéressant mais où le style musical d'une chanson à l'autre peut dérouter certains.
En 1994, Brian Setzer a mûri son vieux rêve de former un Big Band "the Brian Setzer orchestra" où entouré d'une section cuivre il sort son premier album "The Brian Setzer Orchestra" plutôt swing jazzy puis sort en 1996 Guitar Slinger plus orienté swing rock.

Enfin en 1998, il remporte deux grammy awards avec son album "Dirty Boogie" vendu à plus de deux millions et demi d'exemplaires. Cette fois avec cet album pur swing Brian Setzer renoue avec le succès 25 ans après l'époque des Stray Cats. Sort ensuite en 2000 "Vavoom" toujours dans la même lignée. Il sort encore deux opus avec son Big Band, en 2002 "Boogie Woogie Christmas" et en 2005 "dig That Crazy Christmas" ces deux derniers constitués en partie de reprises de standard de chansons de Noël. Dans le même temps, Brian Setzer sort en 2001 sous le nom "Brian Setzer '68 Comeback Special" un opus où entouré d'un contrebassiste et d'un batteur (dans l'esprit des Stray Cats) il rend hommage au "King Elvis" en référence au retour d'Elvis sur la scène en 1968 dans un show époustouflant. Brian Setzer reprendra jusque la fameuse tenue cuir noire du king...
Les compositions quant à elles sont très rock and roll.

En 2003 sous le nom Brian Setzer il sort un autre album très rock " Nitro Burnin' Funny Daddy" toujours entouré d'un batteur et d'un contrebassiste.
Enfin, en 2005, il reprend dans l'album "Rockabilly riot" des standards des années 50 et 60 du label" Sun Records",toujours entourés d'un batteur, un contrebassiste et d'un pianiste.

Les Stray Cats se reforment quant à eux de manière épisodique, par exemple lors de l’été 2004 pour une tournée en Europe.

Leur titre Rock this town a été adapté au jeux vidéo Guitar Hero 2 en 2006 et Stray Cat Strut à Guitar Hero On Tour en 2008.

Discographie
Stray Cats - France : N°1 (9sem.N°1) 72 semaines. dans le classement Album. (1981)
Gonna ball - France: N°4 14 semaines. dans le classement Album. (1981)
Built for speed - Non paru en France à l'époque. USA: N°2 (1982)
Rant n' rave - France: N°15 26 semaines. dans le classement Album.USA:N°14 '(1983)
Rock Therapy - Non paru en France à l'époque.USA:N°122 (1986)
Blast off France: N°45 2 semaines.dans le classement Album.USA:N°111 (1989)
Let's Go Faster - Non paru en France à l'époque. (1990)
Choo Choo Hot Fish - Pas Classé. (1992)
Original Cool - Pas classé. (1993)
De nombreux albums live ou de compilation sont sortis depuis la separation, dont:
Runaway boys (1997)
The Very Best Of (2003)
Live From Europe (2004)
Liens externes
Chorus : Spécial The Stray Cats (concert au Palace à Paris) - 1981, sur ina.fr
http://www.infodisc.fr
From Wikipedia™, this document is available under the terms of the GNU FDL at : http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Stray_Cats
The GNU FDL is available at : http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html

Source douce Wink MusicMe - The Stray Cats



merci Best Music regards and I'll see you soon in the afternoon




mistyblues

Messages : 3825
Date d'inscription : 24/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: The stray cats

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum