Bérurier Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bérurier Noir

Message par ready freddie le Mar 14 Oct - 21:44

Bérurier Noir, groupe phare de la scène rock alternative des années 1980, vient de se terminer.

Bérurier Noir est le groupe phare du punk français. Fondé un peu par hasard dans les squats parisiens en 1983, le groupe se compose d’abord d’un duo dégageant une alchimie étonnante, grâce à François (chant) et Loran (guitare) accompagnés d’une vieille boîte à rythmes. Toutes leurs productions verront également la présence d’un saxophone, tenu par Masto, qui finira par devenir le véritable troisième larron.
Le public répond rapidement présent à ce mélange détonant, ce qui conduit le groupe à poursuivre une aventure pas vraiment prévue pour le long terme. En 1984 sort le premier album, Macadam Massacre, disque très sombre et ultra-minimaliste, aux relents d’Orange Mécanique et reflétant le mal-être d’une jeunesse complètement perdue au sein d’une société qu’elle ne comprend pas et qu’elle rejette. Dès l’année suivante sort Concerto pour Détraqués, album qui portera Bérurier Noir en position de chef de file du mouvement alternatif. Le duo s’entoure désormais de toute une bande sur scène faisant office de clowns, de choristes ou tout simplement de pitres. Toute cette raïa fera un bien fou à François et Loran qui passeront progressivement d’un nihilisme en noir et blanc à un « Yes Future » tout en couleurs, symbolisé par Abracadaboum!, le troisième album. Les médias s’intéressent même au groupe (tout comme les majors, qui se verront renvoyer un refus catégorique) et on se bouscule maintenant pour assister aux concerts : c’est l’apogée de Bérurier Noir.
La musique est toujours minimaliste mais plus festive, et les paroles acérées intègrent également quelques touches de second degré. Le discours du groupe reste cependant principalement basé sur les problèmes sociaux, la misère, le racisme, les dérives capitalistes, le totalitarisme, la solidarité, …, le tout entouré des principes libertaires sortant de la plume de François, et porté par la guitare aux riffs incisifs de Loran. Les slogans sont nombreux et le plus célèbre se trouve toujours dans la mémoire collective : aucune manif contre l’extrême droite ne se fait sans que ne soit scandé « La jeunesse emmerde le Front National »…
La vie reste toutefois difficile pour toute la troupe. Les tensions apparaissent et les conditions de tournée sont très difficiles. Le groupe, fidèle à ses principes, fait le maximum pour garder un prix abordable pour les places et les boissons, acceptant pour cela des cachets dérisoires pour une formation de cetteimportance. Tournant en rond musicalement, miné par le poids de tout un mouvement sur ses épaules ainsi que par des problèmes avec le label Bondage, Bérurier Noir décide de se saborder, fidèle à la devise « Vivre libre ou mourir… ». Après un tournée d’adieux et la sortie d’un dernier album, Souvent Fauchés, Toujours Marteaux, le groupe triomphe les 9, 10 et 11 novembre 1989 dans un Olympia plein à craquer (le célèbre live Viva Bertaga y est enregistré). C’est la mort du rock alternatif en France, du moins symboliquement.
Best of et autres inédits verront le jour dans les années qui suivirent, jusqu’à la sortie sur leur label Folklore de la Zone Mondiale d’un pléthorique dvd intitulé Même Pas Mort. Il n’en faut pas plus pour relancer les rumeurs de reformation, confirmée quelques mois plus tard par leur présence aux Transmusicales de Rennes fin 2003. La machine Bérurier Noir est provisoirement relancée, notamment par la remasterisation de leurs albums. Quelques rares concerts suivront, dont celui donné à Québec devant pas moins de 50 000 personnes ! Un autre cd/dvd live (L’opéra des loups) rendra compte de ces prestations. De nouveaux titres sont enregistrés et donneront vie à Invisible, album sorti fin 2006 malgré la nouvelle annonce de l’arrêt des activités du groupe.




Une amitié qui ne peut pas résister aux actes condamnables de l'ami n'est pas une amitié. Alain.

ready freddie
Admin

Messages : 2981
Date d'inscription : 09/09/2008

http://classicrock.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum