l'ami coco et whitesnake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'ami coco et whitesnake

Message par ready freddie le Mer 10 Sep - 12:43

David Coverdale est né le 22 Septembre 1951 à Saltburn-on-sea, Yorkshire, Grande bretagne. Il commence par jouer de la guitare mais rapidement décide de se mettre au chant. Il participe à divers groupe tout en travaillant dans plusieurs jobs. Suite à un casting, il devient le 3éme chanteur de DEEP PURPLE. Après Deep Purple il forme son propre groupe WHITESNAKE. Le mythe du serpent blanc commence

De 1967 à 1973, coco se produit avec divers petits groupes

C'est durant août 1969 que John Lord (organiste de Deep Purple) prend contact avec lui dans l'éventualité du départ de Gillan .

A la suite de divergence d’opinion, il remplace Gillan au sein du Deep purple : le DP MkIII. Ils feront 2 albums studio, d'une facture plutôt satisfaisante mais les albums "Live" montreront les réelles qualités de chanteur de David Coverdale notamment dans les morceaux comme Burn, stormbringer ( made in Europe) avec des voix hards mais aussi des voix plus mélodieuses comme dans The Gypsy ou dans soldier of fortune.





En 1974 il participe à l’enregistrement de l’album de John Lord Jon Lord & Eberhard Schoener et à celui de glover : The Butterfly Ball



En 75 et 76, il rejoint le DP. Mais la magie du Deep à disparue ( seul reste en place J Lord et I Paice)

Coverdale commence sa carrière solo plus ou moins après le dernier concert de DEEP PURPLE à l'empire Théâtre de Liverpool en mars 1976. Il enregistre son premier album solo au Kingsway Recorders à Londres. C'est un album bien tourné avec de belles balades (Blindman) et des morceaux plus secoué "celebration". Pour un premier album solo c'est une grande réussite. Il enchaîne avec Wizard's Convention, projet de Eddie Hardin qui inclus un nombre de participants occasionnels : David Coverdale chante "Money To Burn" .



Et commence l’aventure whitesnake

Au début, whitesnake, c’était :


David Coverdale : chant
Micky Moody : guitare
Bernie Marsden : guitare
Neil Murray : basse
Dave Dowle : batterie




Coco rencontre le guitariste Micky Moody avec qui il va écrire et enregistrer l'album solo "Whitesnake" en Février 1977 produit par Roger Glover, aidés par des musiciens de studios.

l'album est plutot bien reçu et Coverdale et Moody, préparent un 2e album qui sortira en Mars 1978 "North Winds", également produit par Roger Glover. Coverdale y parle de la séparation de Deep Purple sur le morceau "breakdown". Ronnie James Dio apparait sur cet album pour quelques harmonies vocales, ainsi que Lee Brillaux (Dr. Feelgood) pour une participation à l'harmonica.



L’été 1978, Jon Lord (ex-Deep Purple-PAL) rejoints Whitesnake faisant du serpent blanc un fils spirituel du Pourpre Profond.

En 1979, sortie du 2e album, "Love Hunter" (et sa pochette hot!) qui devient le premier classique du groupe avec des titres comme "long way from home", "walking in the shadow of the blues" et le final "we wish you well". Dave Dowle quitte le groupe remplacé par l'ex-Deep Purple Ian Paice son arrivée dans le groupe, accentue encore l'impression que Whitesnake est le descendant direct de Deep Purple malgré la dure compétition que leur impose Rainbow (avec Blackmore et Glover). la musique de Whitesnake pourtant ne ressemble pas à Deep Purple, mais propose un boogie-rock musclé et chaleureux teinté de blues.




Le groupe trouve ici sa formation la plus stable, et tiendra pendant 3 albums consécutifs, ce qui restera comme la meilleure période du groupe. Ils sortent ensuite leur 3e album "Ready An' Willing". Puis, fin 1980, sortie du double album live "Live In The Heart Of The City".

En 1982, Whitesnake est un groupe de tout premier plan en Europe, surtout sur scène, mais reste pratiquement inconnu aux Etats-Unis. Les tensions dans le groupe commencent à apparaître. Février 1984 voit le début de la nouvelle tournée; mais en mars coverdale perd sa voix et est obligé de stopper la tournée; en avril Galley se casse le bras et la tournée se finira sans lui, et pour finir Jon Lord quitte le groupe pour rejoindre DEEP

En 1986, le trio survivant accueille un vétéran de la scéne rock et jazz, Aynsley Dunbar dont le CV se lit comme un who's who du rock: les Bluesbreakers de John Mayall en 67, le Jeff Beck Group en 67, les Mothers de Frank Zappa entre 71 et 72, Journey entre 75 et 78, puis le Jefferson Starship entre 79 et 82. l'album "Whitesnake" produit par Mike Stone et écrit en grande partie par Coverdale et Sykes, sort en Mars 1987, et obtient un succès sans précédent pour le groupe il comprends le classique "still of the night", hommage ou parodie de Led Zeppelin avec Coverdale imitant Robert Plant en montant dans les aigus et la soi-disant partie de guitare jouée à l'archet (en réalité jouée au synthé par Don Airey).
on trouve également la ballade "is this love" et deux reprises de l'album "Saints & Sinners" : "crying in the rain" et "here I go again" qui sera leur seul N°1 aux Etats-Unis.
Whitesnake va engager la star des guitaristes, Steve Vai (ex-Zappa et David Lee Roth) pour le prochain album.




Whitesnake enregistre l'album "Slip Of The Tongue" produit par Mike Clink et Keith Olsen et entièrement écrit par Coverdale et Vandenberg bien que ce dernier s'étant abimé la main,il ne joue pas sur ce disque et c'est Steve Vai qui joue toutes les parties de guitare. Sur ce disque se trouve également Don Airey (Rainbow-Deep Purple) et David Rosenthal (Rainbow) aux claviers et un invité spécial Glenn Hugues (Deep Purple) aux harmonies vocales.

Le groupe reprend son propre hit de 1980 "fool for your loving".



le groupe part pour une autre tournée triomphale, mais se sépare début 1990.

Coverdale/Page

en 1993, association surprise (contre-nature pour certains) entre David Coverdale et Jimmy Page qui vont sortir le premier album écoutable de Jimmy Page depuis la séparation du dirigeable en 1980, l'album "Coverdale-Page" dans lequel on retrouve un véritable groupe, avec Lester Mendez aux claviers, Jorge Casas à la basse et Denny Carmassi à la batterie qui avait déjà joué avec Whitesnake en 1987. L'album est particulièrement réussi ("take me for a little while" entre autres) et Coverdale s'en donne à coeur joie dans son imitation de Robert Plant.

le groupe se prépare à partir en tournée, mais celle ci est annulée pour cause de réunion Page-Plant.



en 1997, Whitesnake nous offre un nouvel album "Restless Heart" largement sous-estimé, alors que Coverdale retrouve ses racines bluesy et que Vandenberg qui co-écrit l'album est particulièrement brillant. L'album est produit par David Coverdale lui même.




en 2000, sortie du 3e album solo de David Coverdale (et dernier album en date) le très beau "Into The Light" qui n'a malheureusement pas obtenu la notoriété qu'il méritait.
on retrouve encore un véritable groupe sur cet album : Denny Carmassi (batterie et seul ex-membre de Whitesnake), Earl Slick et Doug Bossi aux guitares, Mike Finnigan aux claviers, et Marco Mendozza à la basse.




en 2002, Coverdale reforme Whitesnake avec Tommy Aldridge à la batterie (Whitesnake 6), Marco Mendozza à la basse, Reb Beach et Doug Aldrich aux guitares et Timothy Drury aux claviers.Cette formation tourne jusqu'en 2005, jusqu’à ce que Marco Mendozza soit remplacé par Uriah Duffy.

10 ans après "Restless Heart" et "Starkers In Tokyo" et 6 ans après "Into The Light" dernier album solo en date de Coverdale, revoilà Whitesnake en grande forme avec un double live exceptionnel "Live In The Shadow Of The Blues" sorti fin 2006 comprenant également 4 titres studios. Parmi les titres studios signés Coverdale-Aldrich : le serpent blanc prouve encore une fois qu'il en a sous le capot avec des titres hard comme "ready to rock", "if you want me" ou "dog" et la grande ballade qui devrait faire chialer les filles "all I want is you". En bonus : une version de "crying in the rain" avec solo de batterie de Tommy Aldridge.




En conclusion, je conseillerais à ceux qui ne connaissent pas le gugusse, le très bon DVD que l’ami deepy a chroniqué ailleurs : in the still of the night


Et comme je ne peux pas m’en empêcher, je rajoute une photo du WS avec mon batteur préféré : bye cozzy





http://fr.youtube.com/watch?v=wbUSrqV-KNs&

http://fr.youtube.com/watch?v=OVIKoc9oI7U

http://fr.youtube.com/watch?v=FJOLyO3FWQc&

http://fr.youtube.com/watch?v=oWwinjMmhaM

http://fr.youtube.com/watch?v=RDNw_O2rH3M

http://fr.youtube.com/watch?v=Gyj01YnOQOE

http://fr.youtube.com/watch?v=99uLHM66Q0M

ready freddie
Admin

Messages : 2981
Date d'inscription : 09/09/2008

http://classicrock.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum