Symphony X / Dream Theater - Paris Zenith - 05 Octobre 2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Symphony X / Dream Theater - Paris Zenith - 05 Octobre 2007

Message par ready freddie le Mer 10 Sep - 15:42

Posté par Alien le 26.11.2007

allez, je retrousse mes manches..

ce concert etait une vraie tuerie ... pour la premiere fois que je voyais en live Symphony X et Dream Theater, je peux dire que je me suis pris 2 claques mo-nu-men-tales!!! de plus la derniere (et premiere) fois que je suis rentre dans ce zenith c'etait pour faire la premiere partie du Purple, en janvier 2006 ... d'où, grosse emotion dûe a ces bons souvenirs, et c'est dans cet etat febrile que j'attend donc le debut des hostilites!

ça ouvre, une centaine d'exités courent, se massent contre la scene, la salle se rempli doucement... puis completement! et un zenith plein, un! et enfin, les lumieres s'eteignent...

tout d'abord, grosse deception niveau son pour Symphony X, claviers inexistants, basse et batt au son brouillon, guitare lointaine, mais qu'est ce que c'est encore que ces technicos, bordel ??? bref, faisons abstraction autant que faire ce peut, et...
... deja, a l'arrivee sur scene de Micheal Romeo, je me suis dit pendant une seconde "merde, mais c'est malmsteen ou quoi?!", evidement que non, mais la ressemblance physique m'a beaucoup amusé!! ensuite, Mr Romeo m'a pluto fait sourire de bonheur de par son jeu et son aisance incroyable, toujours le sourire, des riffs et solos impeccables, raaahh... j'en met autant au compte de Russel Allen, nom de d.. quel chanteur !! une belle voix, maitrisee, une presence irreprochable ... rien a dire, sinon que Labrie n'a plus qu'a bien se tenir!! .. j'aurai aime faire autant d'eloges sur Micheal Lepond, ce bassiste qui me scotche sur leurs albums, helas de la ou j'etait la basse etait noyée dans la masse, on ne discernait pas vraiment son jeu, grrr!!! la batterie quand a elle ne sonnai pas terrible mais on l'entendai suffisament pour se rendre compte de la grande qualité de jeu de Jason Rullo en live, et pour le clavier heureusement qu'il y a eu quelques break claviers pour l'apprecier a sa juste valeur...
donc, dans l'ensemble, grosse claque quand meme, de grands musiciens, que du bonheur... qui s'arrete vite puisque, 25 mn oblige, on enquille 5 titres, on salut et on se casse malgre un plaisir flagrant d'etre là, alors que le zenith, dechainé et plus que conquis, en aurai bien redemandé (beaucoup) plus !! Allen parle meme a un moment au public en terme de "leurs meilleurs fans", c'est dire !!

Set List Symphony X :
- Oculus ex inferni
- Set the world on fire
- Domination
- Serpent's kiss
- The Odyssey

bon, on descent du nuage (ou pas), s'enfile une pression et s'grille une clope...

bon, urgence au tel, je rate l'intro de Drime Sihateur (mais j'ai pu la retrouver là, mdr! http://fr.youtube.com/watch?v=2O8y6dj_eu4), alors aussitot raccroche je fonce me frayer un chemin parmi une foule qui a bizarrement gagne en densite et en furiosite, on se rapproche autant que possible, et je me trouve donc a qq metres de john Myung pour prendre ma seconde tarte de la soiree. ayant deja vu plusieurs live en video, pas de surprises, tous fideles a eux-memes, Dream Theater sont bien là et enflamment le zenith...

premiere constation, leur son est impeccable, j'ai rarement entendu un aussi bon son de live (que ça en fait mal au coeur pour Symphony X, je sais j'insiste mais c'etait trop dommage) ... tout petit bemol pour la basse, un peu trop sourde et en retrait, a mon gout (hemmm). les lights, pareils, digne d'un show a l'americaine... les videos projetes etait egalement assez sympa.
je n'aime pas TOUT ce que Dream a pu faire dans sa discographie, mais j'ai trouve leur set list tres bien. Jordan Rudess m'a impressionne, tres souriant et a l'aise, n'as pas hesite 2/3 fois dans la soiree a venir devant, clavier en bandouliere, se taper son petit (?!) solo... alors c sur que ça fait un peu deballage de gadgets en nous sortant ses derniers jouets, et que ça peut paraitre "t'as vu comment moi aussi je shred bien avec mes claviers" mais malgre ça on sent qu'il s'eclate sur scene, et il reste, qu'on aime ou non, un tres bon musicien. et j'ai bien aime ses sons.
que dire sur Mike Portnoy?? bah, pas grand chose qu'on ne sache deja, en fait. il crache, jete ses baguettes (plus ou moins sciemment, mdr), se leve, harangue le public, il crache, et joue de sa Tama monstrueuse comme un dieu. ah, et puis il crache, aussi. ce soir là ne fait pas exception!! j'attendai quand meme un gros solo de sa part, mais meme pas...
John Petrucci avait l'air pluto en forme, pas dechaine, comme d'hab', mais il bougeai qd meme, et puis pffff mais quel guitariste... propre, precis, un son a reveiller un mort... là encore, on aime ou pas mais un tel niveau, ça force le respect. tiens c'est drole, j'aurai pu en dire autant de Steve Morse, il y a presque deux ans de ça.. bref !!
John Myung etait lui aussi fidele a lui meme. imperturbable. pas specialement l'air de s'amuser, mais je l'ai jamais vu tres expressif, alors... rien a dire a son jeu. super. ya des moments je regardai ses doigts et je comprennai rien a ce qu'il jouai, il est vraiment trop fort ce Myung!
j'ai pas garde le meilleur pour la fin, il faut dire que je n'aime pas plus que ça la voix de james Labrie. c'est un bon chanteur, mais c'est une question de gout. et il ne m'as pas fait change d'avis, mdr! oui, il chante bien. mais ses tremolos systematiques sur certaines fins de phrases, ça m'enerve! et certaines tenues de notes etaient un peu trop courtes ... sinon, tres bonne presence scenique, là rien a dire. il m'a fait beaucoup rire avec un "comment ça fuckin' va ???!!" et autres petites phrases dans son francais approximatif, mais j'ai trouve tres sympa de faire l'effort, lol!

je ne sais pas exactement, mais il me semble qu'ils ont joue plus de deux heures. c'etait vraiment un concert excellent. que du bonheur a voir Dream Theater en live! et en sortant, je me suis dit que si Symphony X avait eu ne serait ce que le meme mixage au poil (et un peu plus de temps de jeu), ils n'auraient absolument rien eu a envier a Dream... et de repenser du coup a Russel Allen, finalement, Labrie peut aller se coucher, LE chanteur de la soiree, c'etait Allen!!!

Et pour moi, c'etait LE concert de l'annee!!

Set List Dream Theater :
- In the presence of enemies 1 et 2
- Strange deja vu
- Blind faith
- Surrounded
- Constant motion
- Dark eternal night
- Jordan Rudess solo
- Lines in the sand
- I walk besides you
- Take the time
- Ministry of lost souls

et en rappel :
Medlay :Trial of tears, Finally free, Learning to live, In the name of god, octavarium




Une amitié qui ne peut pas résister aux actes condamnables de l'ami n'est pas une amitié. Alain.

ready freddie
Admin

Messages : 2981
Date d'inscription : 09/09/2008

http://classicrock.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum