INGLORIOUS BASTARDS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

INGLORIOUS BASTARDS

Message par BAYOU le Lun 24 Aoû - 12:28

On n'est jamais déçu avec Tarentino !
Après le film de gangster, le kung fu, le road movie, il s'attaque au film de guerre !
Dans son style.
Et bien sur cela décoiffe. Pas la peine de chercher un soupçon de vérité historique, par contre l'atmosphère, la reconstitution de Paris occupé prouve que le Quentin a avalé l'histoire du cinéma dans la France occupée et du cinéma allemand sous Goebbels.
Les dialogues sont toujours somptueux, la scène d'ouverture où Hans le chasseur de juifs expose sa théorie à Perrier LaPadite (ce nom !) est un pur instant d'anthologie.
Et Brad Pitt, avec un accent du Sud incroyable, qui comme chez les frères Coen, joue à merveille un rôle de sombre idiot/brute.
Mélanie Laurent casse la baraque aussi et puis Christoph Waltz est superbe dans son rôle de méchant SS polyglotte, théoricien mais quand même très méchant.
Presque autant que les Inglourious Bastards ! qui ont une approche simple de la guerre: tuer un maximum de nazis et le faire savoir en les scalpant, puis en marquant les survivants du signe de l'infamie.
Et le génie de Tarentino, ses clins d'oeil au cinéma de Sergio Leone, la scène dans la forêt avec la batte de base ball évoque Il Etait Une Fois dans l'Ouest ou le Le Bon, La Brute et le Truand.
Son souci du détail aussi avec l'affiche Byrrh un peu passé à côté du cinéma.
J'ai déjà parlé des acteurs, il faut citer Diane Kruger et Mike Myers (celui d'Austin Powers) qui fait un grand numéro de major SS.
Quelque part Tarentino fait toujours le même film avec de longues scènes dialogués qui partent en sucette et finissent souvent par un bain de sang, quand chacun des protagonistes exposent ses théories (et celle de Hans pour stopper la guerre vaut son pesant de cacahuètes !)
Le film dure 2h28. Trop court !
Dire qu'au départ l'idée était de faire une série TV de douze épisodes d'une heure !
Enfin, il faut impérativement voir le film en VO, pour les changements de langue, pour l'accent de Brad Pitt qui se la joue Marlon Brandon, pour les subtilités linguistiques de Hans et des italiens.
Du Tarentino pur jus, fou, allumé, provocateur, géant, du grand Tarentino !

BAYOU

Messages : 66
Date d'inscription : 17/08/2009

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum